HARDRIGE

De 1985 à nos jours : La famille Richard

Guy RICHARD, alors directeur industriel des établissements RICHARD PONVERT, décide, en accord avec sa direction de reprendre à la « barre du Tribunal » l’entreprise Chaussures du Dauphiné. Cette dernière est la propriété du groupe André depuis une dizaine d’année et n’a malheureusement pas anticipé les évolutions du marché et l’arrivée des coques plastiques pour la pratique du ski.

Guy RICHARD structure l’entreprise et s’appuie sur la maîtrise des cousus Goodyear et cousus Norvégien pour relancer l’activité. 45 artisans sont embauchés et rapidement la société atteint sa vitesse de croisière en fabricant chaque jour 300 paires de chaussures.

La stratégie mise en place à l’époque repose sur deux marchés :
– Marchés administratifs :  l’entreprise répond à des appels d’offres dans le domaine militaire et se spécialise très vite dans la fourniture de chaussures très techniques destinées à des hommes de terrain,
– Marchés civils : création de collections homme puis femme distribuées par un réseau d’agents indépendants.

Dans la foulée, la marque HARDRIGE est créée. Née d’un « Brain Storming » entre Guy RICHARD et une agence de communication grenobloise, l’anagramme du nom du dirigeant : HARDRIC est « adouci » et devient HARDRIGE, nom à consonance anglaise, qui plait beaucoup à l’époque. La marque devient une référence pour une clientèle en quête de chaussures durables et de qualité. Elle commence à s’exporter notamment au Japon et aux Etats-Unis.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.